إذاعة صوت البرابيش من تاودني وتغازة ترحب بكم وتتمنى لكم متابعة طيبة
info@rsbtt.com

Le président de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) tient le ministre malien des Affaires étrangères pour responsable du changement de discours de Bamako sur l’accord de paix

Pour Sidi Brahim Ould Sidati, cela ne fait aucun doute : depuis que des opposants ont fait leur entrée au gouvernement, en mai, Bamako a changé de discours au sujet de l’Accord pour la paix et la réconciliation, allant jusqu’à remettre en question certaines de ses dispositions. Le président de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) en tient même Tiébilé Dramé, le ministre des Affaires étrangères, pour personnellement responsable.

Ancien poids lourd de l’opposition et président du Parti pour la renaissance nationale (Parena), le ministre n’a jamais fait mystère de ses réserves à l’égard de cet accord, signé à Alger en 2015. Résultat, entre les deux hommes, la tension monte depuis

rsbtt/jeuneafrique

الترجمة للغة أخرى

.: